Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux poèmes de Robert Desnos, dans la crypte du Mémorial des Martyrs de la Déportation (Paris, Ile de la Cité).

"Car ces cœurs qui haïssaient la guerre..."

"J'ai rêvé tellement fort de toi..."

"Car ces cœurs qui haïssaient la guerre" ; "J'ai rêvé tellement fort de toi"
"Car ces cœurs qui haïssaient la guerre" ; "J'ai rêvé tellement fort de toi"
Tag(s) : #Le Paris de Desnos, #Memorial des martyrs de la deportation, #oeuvres
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :